Arthur Dente est un guitariste, compositeur et interprète français formé en  musique classique et en musique improvisée.

D’origine portugaise, il développe dans ses compositions une interaction entre la péninsule ibérique, l’Europe et, par extension, les cultures du monde.

En plus du latin dominant, ses compositions incorporent d’autres influences, notamment les cultures celtiques, nord-américaines, sud-américaines, indiennes et arabo-andalouses.

La trajectoire de la vie, l’adolescence, la voie empruntée, la relation au père guident le musicien dans des parcours artistiques complexes et flamboyants.

La guitare se marie avec d’autres instruments, la voix, créant une palette sonore variée:

« Dans mon travail de compositeur, je cherche à inventer un langage contemporain, je réunis une diversité culturelle. Mes créations sont censées être un pont entre la musique live et la musique écrite ou entre la musique improvisée et l’expression classique.

Portées par des chorales professionnelles et des chorales d’enfants, les voix élargissent le monde très particulier de la guitare du musicien.  Poly langues, les chansons nous transportent d’un pays à l’autre et nous permettent de franchir les frontières musicales.

 – En 2004, il met en pratique ses recherches en composition en créant l’Ensemble Magellan, composé d’un orchestre de chambre de 23 musiciens, d’un choeur et d’une section avec danse flamenca. Il se produira au Festival d’Avignon avec cet ensemble orchestral en 2006 et en 2011, avec son spectacle  «Des vaisseaux ibériques», qui sera donné tous les soirs du mois de juillet.

 – En 2013, il compose pour l’Académie d’Aix-Marseille un projet choral intitulé « Mundo Entero » présenté à la Salle du Bois d’Aune à Aix en Provence pour une chorale de 120 étudiants et un ensemble de 15 danseurs de flamenco de différentes  collèges d’Aix en Provence.

 – En 2019, il crée à nouveau avec l’Académie d’Aix-Marseille une œuvre intitulée « Alto Plano » réunissant un choeur de 130 enfants, un octuor professionnel et un orchestre de jeunes musiciens du Conservatoire d’Aix en Provence.  Ce spectacle, donné le 2 mai 2019, met en lumière son idée récurrente de « l’Indigène », cet être premier qui nous constitue et qui c’est propagé sur la terre en développant des cultures avec des points de vue esthétiques spécifiques. C’est ce désir de faire converger ces diverses cultures vers  une universalité, qui anime son projet musical.

Il poursuit également sa carrière solo en donnant des récitals dans sa ville natale, Aix en Provence, mais aussi à Toulouse, Marseille ou Paris. Il donne régulièrement une série de concerts/ conférences aux États-Unis en Californie, notamment à San Francisco, Los Angeles, Sacramento, Ventura et Santa Cruz. Il a participé en février 2017 au Festival international de guitare de Miami (MIGF) dirigé par Mesut Özgen.

Le thème de ces concerts /conférences où ses thèmes identitaires associent fado portugais, parfums andalous et harmonies classiques, est de relier ces techniques instrumentales et le savoir-faire provenant de ces différentes cultures, puis de construire un langage cohérent au carrefour de la musique musique populaire et savante.

Titulaire d’un diplôme en musicologie de l’Université d’Aix en Provence, où il a enseigné pendant quelques années, puis titulaire des Capes d’Education Musicale, il enseigne pour transmettre sa passion pour la musique.