ARTHUR DENTE

COMPOSITIONS


Guitare seule

La prière du fadiste pour guitare seule

Share

×

Insistir lentamente pour guitare seule

Share

×

Musique vocale

L’adolescente orientale pour voix et ensemble de musique de chambre

Share

×

Musique de chambre

Impressions fugitives pour orchestre

Share

×

• Guitare seule

• Musique de chambre

• Musique vocale

Une série de pièces reprennent ce thème privilégié de l’indien; L’indien dansant, l’indien américain, l’indien baroque, etc.permettent d’inventer un langage contemporain propre à la guitare en établissant des correspondances culturelles. Au delà des ramifications latines évidentes entre l’Espagne et l’Amérique du sud,d’autres correspondances sont à faire pour cet instrument, notamment par le biais de la culture celtique qui s’est essaimée d’abord par les côtes occidentales pour ensuite se retrouver par le biais des colons irlandais en Amérique du nord où la guitare rencontre l’Afrique et donne naissance au blues.

La trajectoire de la vie, le chemin emprunté, l’adolescence, le rapport au père, etc. guident l’imagination du musicien dans des chemins artistiques complexes et chatoyants. La guitare se marie alors avec la voix et d’autres instruments en élargissant la palette sonore même si elle reste le guide privilégié de cette trajectoire musicale.

« Au milieu de sa vie, on entend comme un écho, on entend le fond de son espace.Ce sentiment là crée une onde de choc. Ce sentiment détermine l’action créatrice.Il faut absolument témoigner au nom des siens et de ses semblables pour les montagnes de douleurs vécues.

Je vis à la marge, à la périphérie du monde, pourtant je vois que c’est là, que naissent de nouvelles cultures ; parce qu’il y a là, des points de jonction secrets qui s’enrichissent mutuellement. Cultures des marges,  nourries de l’humus déposé par les radiations de l’épicentre,et de l’activité qui y règne. Humus accumulé à la périphérie, lieu de futures cultures mutantes, naissant des interstices. »